Les stations
  • Français
  • English
  • Deutch
header-mobile
  • layer-un
    Timeline

    Une histoire d'hommes et d'amitiés. Les Portes du Soleil, c'est d'abord l'histoire d'une bande de copains qui il y a 50 ans avait fait un rêve, le rêve d'un immense domaine skiable franco suisse relié par des Remontées Mécaniques.

    1. 1956

      Pierre Béteille, un pyrénéen construit la première remontée transfrontalière: il prolonge le téléski du Coq par celui du Corbeau. Le secteur Super-Châtel est désormais relié à Morgins. En restant sur les pistes, un skieur peut désormais passer d'un pays à l'autre sans quitter ses skis. Le ski sans frontière est né !

    2. 1964

      Fort de cette première expérience et portée par de vrais visionnaires, l’idée d’un domaine transfrontalier fait son chemin.
      Le potentiel des montagnes du Haut Chablais et du Valais pour l’amateur de sports d’hiver est certain. Reste à dévoiler ce projet au grand public.
      Ce sera fait en mai 1964 avec la présentation d’une maquette lors de l’Exposition nationale de Lausanne. Cette maquette géante de 3m par 3m réalisée au 1/10 000 présente l’ensemble des projets de liaison de ce qui deviendra les Portes du Soleil.<br>Formidable support publicitaire pour l’époque, elle met en évidence les possibilités de développement du tourisme hivernal offertes par les stations des Gets, Morzine, Avoriaz, Châtel, Abondance, La Chapelle d’Abondance en Haute-Savoie et de Champéry, Morgins, les Giettes-sur-les-Monthey dans le Val d’Illiez valaisan.

    3. 1965

      Le projet présenté à Lausanne en 1964 est initialement intitulé la " Haute Route des Familles" en référence à la fameuse traversée Chamonix-Zermatt.
      Pour Jean Vuarnet, ce nom n'était pas assez médiatique.
      Gustave Trombert raconte: « lors d'un séance au Carnotzet du Grand Paradis, Jean fait un tour de table pour connaître nos propositions. J'étais le seul à avoir une idée. Les Français faisaient la grimace et ma proposition a été timidement accueillie, Jean a suggéré qu'on y réfléchisse encore mais il fallait qu'on sorte d'ici avec un nom définitif ! Comme on pouvait s'y attendre, il n'y eut pas d'autres propositions et le nom Portes du Soleil (du nom du col situé aux Crosets) fut adopté ! »

    4. 1968

      En 1968, un télésiège deux places à pinces fixes a été construit à Chavanette par Téléchampéry pour permettre la liaison avec la station française d'Avoriaz.
      En parallèle, Avoriaz se lançait dans la construction d'un téléski qui était finalisé à la fin de l'été 1968.
      Les deux versants étaient reliés !
      L'ouverture par Chavanette a ouvert de nouvelles possibilités aux skieurs: un magnifique parcours qui permettait d'accéder au fameux « Mur Suisse »

    5. 1969

      La liaison entre Avoriaz et Champéry donna logiquement naissance au premier forfait de ski transfrontalier des Portes du Soleil, le forfait international Avoriaz-Champéry-Les Crosets

    6. 1973

      Du Festival du Film Fantastique d'Avoriaz à Rock the Pistes en passant par la Pass'Portes du Soleil MTB et la marche du col des Portes du Soleil, les stations des Portes du Soleil ont su créer des événements d'ampleur, reconnus à l'international et plébiscités par les participants.

    7. 1976

      Les réclames de l'époque vantaient un complexe sans complexe:
      de la petite station avec ses chalets à flancs de montagne blottie autour de son clocher et de son école à la station futuriste où l'on vit skis aux pieds, il y a votre station, celle qui convient à vos goûts et à votre budget !

      Bref un domaine où il n'y a plus que vous et vos spatules et où il existe vraiment un ski plus long pour un prix plus court.
      Ca n'a pas changé !

    8. 1981

      L'Association Internationale des Portes du Soleil voit le jour en 1981. Cette même année, le télésiège de Rochassons qui relie la station de Châtel à celle d'Avoriaz est inauguré. Pour renforcer cette nouvelle structure, un chalet transfrontalier hébergeant les locaux administratifs des Portes du Soleil a été construit sur la commune de Châtel. Symboliquement situé à Vonnes, entre les douanes française et suisse, il fut inauguré le 26 mars 2005.
      L'Association des Portes du Soleil a été présidée par
      - Jean Vuarnet
      - Jean-Pierre Béteille
      - Pierre-Ignace Exhenry
      - Jean-Pierre Calvet
      - Raymond Monay
      - Georges Coquillard

    9. 1991

      En été, la neige fait place aux alpages qui s'étendent à perte de vue sur le territoire des 12 stations villages des Portes du Soleil.
      Le premier VTT arrive en 1983 en France : l'engouement créé par cette nouvelle discipline est énorme. Très vite, les plus téméraires voient dans ce nouvel engin la possibilité de dévaler les pentes ! Mais il faut bien remonter !
      Précurseurs, les sociétés de remontées mécaniques des Portes du Soleil voient très vite l'opportunité de développement offert par cette nouvelle pratique: cela donnera naissance au premier domaine VTT relié et à l'organisation d'événements mythiques pour la discipline:
      la Freeraid devenue Pass'Portes du Soleil MTB entre 2003 et 2004, les mondiaux des Gets 2004 et plus récemment ceux de Champéry en 2011.

    10. 2009

      En 2009, Les Portes du Soleil réinventent la montagne l'été avec la carte Multi Pass. Vacanciers en séjour, en balade à la journée ou habitué du domaine, le Multi Pass Portes du Soleil permet à tous de profiter de plus de 50 installations ou équipements en accès illimité!
      Et ce à tout petit prix: 1€ à sa création, 2€ aujourd'hui !

    11. 2014

      La création de nouvelles liaisons, les investissements conséquents dans la modernisation des remontées mécaniques, la multiplication des enneigeurs, la construction de retenues collinaires, la construction de nouvelles pistes de VTT, l'aménagement des tracés existants, l'organisation d'événements d'ampleur internationale sont autant de manifestations du désir qui anime les acteurs des Portes du Soleil: parachever l'oeuvre de visionnaires en donnant naissance à un immense territoire de vie transfrontalier relié été comme hiver, où il fait bon vivre et où le plaisir des privilégiés qui y séjourneront sera maximum !

    1973

    1973