Les stations
  • Français
  • English
  • Deutch
header-mobile
  • layer-un
  1. Blog
  2. Thierry Marteau, cocher des temps modernes.

Thierry Marteau, cocher des temps modernes.

Thierry Marteau, cocher des temps modernes.

Fils d'un agriculteur passionné de chevaux, Thierry a baigné dans l'univers du cheval depuis son plus jeune âge. Sa passion l'a d'abord conduit à devenir cascadeur et dresseur de chevaux. Puis, à la faveur d'une rencontre, il est parti s'installer à Avoriaz pour s'épanouir autrement, quittant son costume de chevalier pour une vie de cocher.

Sur sa calèche transformée en traineau, dans une atmosphère magique et hors du temps à 1800 mètres d'altitude, il mène les vacanciers dans les rues enneigées de la station depuis maintenant 18 ans. Dans ce décor harmonieux, naturel et féérique à la fois, il rythme la vie piétonne à la cadence du trot et au tintement des clochettes qu'arborent fièrement ses chevaux.

Être cocher à Avoriaz, c'est un métier complet. Ça ne s'apparente pas simplement à conduire un traineau comme un taxi du matin au soir et il ne suffit pas juste d'être à l'aise avec le contact humain. Dans l'ombre, le métier demande aussi d'apporter beaucoup d'attention et de soins aux chevaux. Même si ces derniers sont issus de races de trait et ont des aptitudes qui leurs permettent de tirer un attelage sans difficulté, ils évoluent toutefois dans un environnement exigeant, accentué par le relief, la neige et des conditions climatiques parfois difficiles (froid, vent, etc...).

C'est d'ailleurs pour cela que Thierry et les autres cochers d'Avoriaz bichonnent leurs fidèles compagnons à l'écurie. Ils ne travaillent pas plus de trois heures d'affilée avec le même cheval.

 De son côté, Thierry est allé encore plus loin pour assurer le bien-être de ses chevaux. Inspiré par des calèches suisses qui disposaient de moteurs électriques, il a mis au point un système très ingénieux d'assistance électrique adapté à son matériel. Après de nombreux réglages et des essais concluants, son dispositif est devenu très utile pour soulager le cheval dans son travail de traction. Grâce à lui, le poids de la charge à tirer par l'animal est allégé et les contraintes de la pente sont limitées lors des efforts en montée.

A Avoriaz, Thierry et les autres cochers sont des acteurs clés du domaine depuis les années 70. Le concept " zéro voiture " est né avec la station et les traineaux sont apparus non pas par contrainte, mais comme une alternative innovante de déplacement, responsable et intégrée à l'environnement naturel. Ici, le métier de cocher n'est ni ancien, ni oublié. Bien au contraire, l'authenticité de l'activité s'invite au milieu des infrastructures modernes et contribue à nourrir l'esprit novateur et original de la station. Une réussite pleine de sens aujourd'hui, où la station est devenue un fer de lance pour le domaine des Portes du Soleil en matière d'actions éco-responsables et reste une vitrine nationale sur le plan de son engagement environnemental.

Vous l'aurez compris, les cochers font partie intégrante de l'histoire et de l'identité d'Avoriaz et sont indissociables du paysage avant-gardiste de la station. Et puis, à en voir l'imagination débordante qui anime aujourd'hui Thierry Marteau, nul doute que cette poignée de passionnés accompagnera l'évolution de la station encore de très longues années...